04 37 65 46 90

Lorsque le praticien mis en cause est ressortissant d’un Etat membre de la Communauté européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen autre que la France, la décision de la chambre disciplinaire de première instance est notifiée aux autorités compétentes de l’Etat membre ou partie d’origine et de l’Etat membre ou partie de provenance.

Lorsqu’il s’agit d’un praticien français ou ressortissant de l’un des Etats membres de la Communauté européenne ou parties à l’accord sur l’Espace économique européen qui, au jour de la notification, s’est établi ou a demandé son établissement dans un des Etats membres de la Communauté européenne ou parties à l’accord sur l’Espace économique européen, la décision est, en outre, notifiée à l’autorité compétente de l’Etat membre ou partie d’accueil.

L’autorité compétente de tout Etat membre de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen peut obtenir, sur simple demande, copie d’une décision d’une chambre disciplinaire, par tout support y compris par voie électronique. L’autorité compétente auteur de la demande est informée du caractère définitif ou non de la décision communiquée.